Stephen King - Roadmaster

Publié le par Bing

What bothers me, especially when it’s late and I can’t sleep, is that sneermouth grille. Looks ready to gobble someone up, doesn’t it? Maybe me. Or maybe you, my dear Constant Reader.
Maybe you.

Stephen-King-Roadmaster

"Une inadmissible intrusion."

Ce roman figure à présent aisément dans la liste de mes Stephen King favoris, je l'ai dévoré du début à la fin, ne le posant qu'à contre cœur parce qu'il faut bien dormir quelques heures par nuit (c'est en général tout le temps comme ça avec ses romans, celui-ci n'en a pas fait exception).

La technique de narration est très intéressante et plutôt originale: il s'agit d'un conversation entre un jeune homme et plusieurs membres d'une brigade de police à propos d'évènements passés. King passe donc du présent au passé durant toute la durée du roman, ce qui ne le rend pas du tout difficile à lire, bien au contraire.

Par bien des côtés ce roman pourrait ressembler à un recueil de nouvelles de Lovecraft, car c'est une succession d'anecdotes à propos de cette voiture (une Buick) et des phénomènes surnaturels qu'elle déclenche. Comme Lovecraft, tantôt on aura droit à rien d'autre que quelques sensation de peur et d'effroi de la part des protagonistes, juste une baisse de température ou des lumières intenses; et tantôt bien plus, avec des créatures monstrueuses et indescriptibles à rendre fou quiconque les regarde.

La fin reste tout de même prévisible, après toutes ces histoires il était impossible que la Buick ne nous livre pas un dernier tour de passe passe. Et celui-ci a le mérite de nous donner quelques réponses, prévisibles aussi mais qui ne font pas de mal d'être confirmées.

Un roman tournant autour d'une simple voiture, j'étais un peu sceptique au départ mais au final je ne regrette pas le voyage!

tumblr_lj33ndO9rD1qi4jsvo1_500.png

Publié dans Stephen King

Commenter cet article